Ces aliments « doudous » qui réchauffent notre hiver!

Par défaut

En cette période hivernale où on cherche à se réchauffer, on peut avoir la tentation de se tourner vers des aliments réconfortants (souvent trop gras et sucrés) qui réchauffent ponctuellement soit se tourner vers des aliments aux qualités thermiques durables. 

En médecine chinoise et ayurvédique on les classe dans la catégorie du « souffle du dragon ». Ces aliments « bouillotte » ont un pouvoir thermique important en agissant sur la thermogenèse (ils activent la production, la régulation de la chaleur de l’organisme et/ou augmentent le métabolisme360391-3800x2500):

- épices (noix de muscade, piment de Cayenne, clou de girofle, cannelle, poivre noir, cumin, gingembre)

- aliments soufrés (échalote, oignon, ail, ciboule, moutarde)

- aromates (thym, laurier, romarin)

- oléagineux (noix, amandes, pistaches)

- légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots secs)

- champignons, légumes (panais, potiron, potimarron, carottes)

- tubercules (patate douce)

- céréales (riz, sarrasin)

- les omega 3 ont un impact sur la thermogenèse


Épices et aromates « réchauffants » déclenchent la sécrétion d’enzymes digestives ainsi qu’une production importante de salive facilitant la digestion (des protéines et légumineuses -idéalement préalablement trempées et/ou germées) et assurant la régulation de la glycémie.


L’effet vasodilatateur de certaines épices permettent au sang d’affluer vers l’estomac et les intestins contribuant à mieux irriguer les cellules qui vont ainsi sécréter plus d’enzymes pour mieux nous réchauffer.

Autre moyen de bien se réchauffer et de permettre à l’organisme de mieux s’adapter aux variations climatiques est de soutenir la thyroïde (« véritable chaudière de l’organisme ») en mangeant du gingembre, des algues, des graines de courges ou de la maca (plante adaptogene régulatrice de la glande thyroïde et de toutes les glandes endocrines) qui contiennent de l’iode ou des minéraux (zinc, sélénium) importants à son bon  fonctionnement.

En consommant des épices et des herbes aromatiques telles que la cannelle, la sarriette, le thym, le romarin et des fruits de saison riches en vitamine c (rhubarbe, coriandre, persil, cresson, agrumes) on soutient les glandes surrénales (ou adaptatives) équilibrant ainsi notre thermogenèse indispensable pour la production d’enzymes digestives, la métabolisation des nutriments et l’élimination des déchets et toxines.

En maintenant un apport constant d’enzymes digestives (en augmentant par exemple sa consommation d’aliments lacto-fermentés : choucroute crue – en magasin bio -, pickles, kefir, kombucha, on contribue à renforcer l’organisme et à éviter les crises d’hypoglycémie fréquentes en hiver.

Ces ingrédients « bouillotte » sont a consommer en association avec des légumes crus (marinés, coupés finement ou mixés sous forme de houmos cru ou dips de légumes) pour une meilleure digestibilité et de préférence au déjeuner car ils augmentent l’énergie calorifique et peuvent si le coucher est proche du dîner (ce qui n’est pas recommandé) empêcher de dormir.

apple squash

 

About these ads

"

  1. Oh, Camila, cet article est fort fort intéressant ! Même pour les personnes réticentes au cru, il est réellement intéressant : merci pour toutes ces informations.

    Une petite question : tu indiques que les acides gras de type oméga 3 (essentiels) influent sur la thermogenèse. Sais-tu dans quel sens ?
    Durant ma formation de naturopathie, on nous a dit qu’ils permettaient d’accélérer / booster la thyroïde, mais j’ai lu plein d’autres sources affirmant le contraire.
    En général, ces autres sources mettaient en avant l’huile de coco (que l’on aime tant toutes les deux :-) ).
    Je pense notamment à ce lien (le seul que je connaisse en français), mais il est écrit par le gérant d’une entreprise commercialisant de l’huile de coco, donc bon…

    http://www.bartmaes.tk/fr/huile-de-coco-et-de-palme-rouge/lhuile-de-coco-alimentaire.html

    Si tu as des infos (même en anglais, bien sûr), cela m’intéresse grandement.
    Merci beaucoup :-)

    • En fait, plusieurs études ont montré l’action positive des Omega-3 sur la thermogenèse, en augmentant le métabolisme et l’énergie et donc parallèlement la production de chaleur par l’organisme. Par ailleurs, en augmentant la thermogenèse, la consommation d’Omega-3 permettrait aussi de favoriser la perte de poids. A nous graines de chia, graines de chanvre et de lin!!! ;)

  2. je retrouve dans ton article quelques uns des épices que j’utilise quotidiennement comme le gingembre, le cumin, la coriandre et le thym, j’ai été étonné de voir qu’ils avaient de tels vertus ne les choisissant que pour leur saveur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s